Passer au contenu principal

Submission Guidelines

Project Syndicate welcomes unsolicited submissions, representing a broad range of academic and professional fields and points of view, by qualified authors from around the world. Prospective contributors are encouraged to familiarize themselves with Project Syndicate’s offerings when considering whether their submission addresses a relevant topic.

Authors should note that Project Syndicate’s mission is to provide its member publications with original commentary that analyzes, rather than reports on, current global events and trends, thereby giving deeper meaning and context to their coverage. Contributors typically have demonstrated expertise on, or related to, the topic they are addressing.

Prospective contributors should adhere to the following guidelines:

  • The submission must be in English, accompanied by a brief note containing a short description of the commentary and the author’s qualifications.
  • The submission must be exclusive to Project Syndicate. Submissions that have been published elsewhere in any form and in any language, in print or online, will not be considered.
  • The submission should be made directly by the author or author’s staff. Public-relations representatives are requested to advise their clients accordingly.
  • The ideal length of a Project Syndicate commentary is 800-900 words. Submissions should not be shorter than 700 words or exceed 1,000 words.
  • Project Syndicate commentaries are aimed at a knowledgeable non-specialist audience. Submissions may not contain footnotes or endnotes, though they should include, wherever possible, links to cited data, quotes, speeches, reports, or academic research.
  • Accompanying images, graphs, or figures should be at least 540 pixels wide and should be submitted in JPEG or PNG format. We prefer to create graphs in-house, so inclusion of raw data sets is recommended. We reserve the right not to use such materials.

In some cases, submissions are accepted for online-only use. These commentaries appear on Project Syndicate’s website but are not syndicated to our member publications.

Authors whose submissions have been accepted are notified as quickly as possible. All questions regarding an accepted submission should be directed to the relevant Project Syndicate editor. Authors are requested not to contact Project Syndicate’s Prague office regarding the status of an accepted submission.

Unfortunately, we cannot respond to every submission. Prospective contributors who do not receive a reply within five days should feel free to submit their manuscript elsewhere.

To submit an unsolicited commentary to Project Syndicate, please email submissions@project-syndicate.org.

  1. Les grands enjeux de 2022 - shutterstock_1925043176

    Les grands enjeux de 2022

    Jim O'Neill

    Personne ne sait quelle tournure prendra la pandémie ou si les récentes augmentations de prix seront transitoires, ce qui signifie que les prévisions économiques sont devenues encore plus hasardeuses que jamais. Néanmoins, certaines tendances doivent être surveillées de plus près que d’autres, et certaines politiques doivent être modifiées quoi qu’il arrive.

    0
  2. shutterstock_2005471187 © Samrit Pholjan / Shutterstock.com

    Ce qui compte vraiment dans la compétition Sino-américaine

    Joseph Nye

    Bien que les États-Unis soient depuis longtemps à la pointe de la technologie, la Chine constitue un défi de taille dans des domaines clés. Mais, en fin de compte, l’équilibre des forces sera déterminé non pas par le développement technologique, mais par la diplomatie et les choix stratégiques, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

    0
  3. L’hypocrisie mondiale autour du charbon - shutterstock_1142286308 Centrale électrique au charbon dans le smog hivernal à Bushra, près d'Allahabad, le 28 décembre 2015.

    L’hypocrisie mondiale autour du charbon

    Shashi Tharoor

    La position de l’Inde sur le charbon lors de la récente conférence sur le changement climatique (COP26) a suscité de vives critiques, mais les économies occidentales les plus riches n’ont pas fait grand-chose pour aider la transition écologique des pays en développement. L’Inde, concernée par les conséquences du réchauffement, fera un effort de bonne foi pour contribuer à éviter la catastrophe climatique, mais seulement dans les limites de ce qu’elle peut faire.

    0
  4. L’ère de la « non-paix » - shutterstock_1660126939 Migrants rassemblés à l'intérieur de la zone tampon de la frontière Turquie-Grèce, à Pazarkule, dans le district d'Edirne, le 20 février 2020.

    L’ère de la « non-paix »

    Mark Leonard

    Les récentes tragédies migratoires dans la Manche et aux frontières occidentales de la Biélorussie montrent à quel point les civils sont devenus des armes involontaires dans une nouvelle ère de conflits perpétuels. Les gouvernements se rendant coupables de mauvais comportements sous couvert d’hypocrisie et de déni plausible, une course « vers le fond » est déjà en cours.

    0
  5. La fin du consensus économique - shutterstock_1704617221 La présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen lors de laConférence de presse sur la réponse de l'Union européenne à la crise du coronavirus, à Bruxelles, le15 avril 2020.

    La fin du consensus économique

    Jean Pisani-Ferry

    Alors que le choc de la pandémie de Covid-19 a initialement suscité l’unité et la convergence en Europe, la phase actuelle de la crise est beaucoup plus délicate sur le plan économique et politique. Si elle est mal gérée, elle peut rouvrir de vieilles blessures et briser la légitimité nouvellement acquise des décideurs politiques.

Modifier vos préférences pour la Newsletter

Set up Notification

Pour recevoir des notifications par e-mail concernant cet {entity_type}, veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous.

Si vous n'êtes pas déjà inscrit, cela créera un compte SAY pour vous. Vous devriez recevoir un e-mail d'activation sous peu.