Passer au contenu principal

Joschka Fischer

Joschka Fischer

9 articles

Homme politique allemand.
Ancien ministre allemand des Affaires étrangères et ancien vice-chancelier de 1998 à 2005.
Chef du Parti vert allemand pendant près de 20 ans.

  • 1948 – Naissance à Gerabronn (Allemagne).
  • 1967 – Engagement dans l’Union socialiste allemande des étudiants.
  • 1968 – Disciple d’Adorno et Habermas, il milite avec Daniel Cohn-Bendit au sein du parti de la nouvelle gauche allemande.
  • 1969 – Co-fonde la Librairie Karl-Marx et le mouvement d’extrême gauche Revolutionärer Kampf.
  • 1982 – S’engage dans le parti écologiste Die Grünen, et devient député au Bundestag de 1983 à 1985 et de nouveau de 1994 à 2006.
  • 1985 – Ministre de l’Environnement et de l’Énergie du Land de Hesse (jusqu’en 1987).
  • 1987 – Député et président du groupe parlementaire des verts au parlement du Land de Hesse (jusqu’en 1991).
  • 1998 – Vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères d’Allemagne dans les cabinets de Schröder I et II.
  • 2006 – Fischer renonce à son mandat de député et quitte la vie politique. Il accepte un poste de professeur en diplomatie et crise internationale à l’université de Princeton (New York).
  • 2009 – Consultant politique sur le projet de gazoduc Nabucco.
  • 2010 – Cofondateur du groupe fédéraliste Altiero Spinelli au parlement européen.
  • 2020 – Cosignataire en avril 2020 d’un appel à créer un « fonds corona » avec des personnalités allemandes ou franco-allemandes comme son camarade Vert Daniel Cohn-Bendit, le philosophe Jürgen Habermas ou les cinéastes Volker Schlöndorfl et Margarethe von Trotta, il contribue à faire évoluer l’opinion allemande. Le plan de relance commun européen a été décidé trois mois plus tard.
Trier par :
  1. L’odyssée à rebours de Xi
    L’odyssée (à rebours) de Xi - shutterstock_657508588

    L’odyssée à rebours de Xi

    29 nov. 2021 Joschka Fischer

    Le président chinois Xi Jinping est en passe de devenir le dirigeant chinois le plus puissant depuis Mao Zedong – un changement qui se fera sentir loin à la ronde. Mais en abandonnant le principe de la direction collective et en ressuscitant l’absolutisme, le Parti communiste chinois au pouvoir est de plus en plus en décalage avec son temps.

    0
  2. Crépuscule sur Kaboul
    crépuscule sur Kaboul - icono 1 Mosquée bleue à Kaboul.
    Sélection abonnés

    Crépuscule sur Kaboul

    30 juin 2021 Joschka Fischer

    Joe Biden ayant officiellement sonné le glas de la présence des troupes américaines en Afghanistan, il est presque certain que le conflit et le chaos suivront. Le peuple afghan va bien sûr en souffrir, suivant le funeste destin de ce pays ravagé par la guerre depuis des décennies, mais cet événement aura des répercussions bien au-delà des frontières.
    (paru dans SAY 5, 3e trim. 2021)

    0
  3. L’empire (ottoman) contre-attaque
    L’empire (ottoman) contre-attaque (1) Istanbul, un pont entre Orient et Occident.
    Sélection abonnés

    L’empire (ottoman) contre-attaque

    21 avr. 2021 Joschka Fischer

    ABONNÉS • Dans son voisinage immédiat, l’Union européenne est confrontée à trois anciennes puissances mondiales obsédées par leur grandeur impériale passée : la Russie, la Turquie et désormais le Royaume-Uni. Chacun de ces pays a une relation particulière avec l’Europe, aussi bien à l’heure actuelle que d’un point de vue historique, et ils présentent tous certains points communs. Mais c’est la Turquie qui devrait concentrer l’attention des Européens (paru dans SAY 4, 2e trim. 2021).

    0
  4. Une nouvelle ère politique pour l’Allemagne
    Une nouvelle ère politique pour l’Allemagne Mme Angela Merkel au Bundestag (Berlin), le 24 mars 2021.

    Une nouvelle ère politique pour l’Allemagne

    26 mars 2021 Joschka Fischer

    Après 16 ans de chancellerie d’Angela Merkel, il est devenu difficile pour les Allemands d’imaginer un gouvernement dirigé par quelqu’un d’autre. Mais deux défaites de l’Union chrétienne-démocrate de Merkel soulèvent la perspective d’une nouvelle ère dans la politique allemande, où des décisions à enjeux élevés devront enfin être prises.

    0

Notre sélection

Et si la pandémie n’était qu’un stress test - icono © PopTika- Shutterstock

« Et si la pandémie n’était qu’un stress test »

Jacques Attali

Auteur du rapport sur l’économie positive en 2012, Jacques Attali se dit sceptique sur les leçons que l’humanité est en train de tirer de la pandémie. Il s’interroge sur l’incurie ou l’inefficience de l’ensemble des organisations des Nations unies. Et il prône une « économie de la vie » tournant le dos aux énergies fossiles : santé, éducation, agriculture saine, énergies propres, culture, médias et démocratie… (paru dans SAY 5, 3e trim. 2021)

0

À la Une

  1. Les grands enjeux de 2022 - shutterstock_1925043176

    Les grands enjeux de 2022

    Jim O'Neill

    Personne ne sait quelle tournure prendra la pandémie ou si les récentes augmentations de prix seront transitoires, ce qui signifie que les prévisions économiques sont devenues encore plus hasardeuses que jamais. Néanmoins, certaines tendances doivent être surveillées de plus près que d’autres, et certaines politiques doivent être modifiées quoi qu’il arrive.

    0
  2. shutterstock_2005471187 © Samrit Pholjan / Shutterstock.com

    Ce qui compte vraiment dans la compétition Sino-américaine

    Joseph Nye

    Bien que les États-Unis soient depuis longtemps à la pointe de la technologie, la Chine constitue un défi de taille dans des domaines clés. Mais, en fin de compte, l’équilibre des forces sera déterminé non pas par le développement technologique, mais par la diplomatie et les choix stratégiques, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

    0
  3. L’hypocrisie mondiale autour du charbon - shutterstock_1142286308 Centrale électrique au charbon dans le smog hivernal à Bushra, près d'Allahabad, le 28 décembre 2015.

    L’hypocrisie mondiale autour du charbon

    Shashi Tharoor

    La position de l’Inde sur le charbon lors de la récente conférence sur le changement climatique (COP26) a suscité de vives critiques, mais les économies occidentales les plus riches n’ont pas fait grand-chose pour aider la transition écologique des pays en développement. L’Inde, concernée par les conséquences du réchauffement, fera un effort de bonne foi pour contribuer à éviter la catastrophe climatique, mais seulement dans les limites de ce qu’elle peut faire.

    0
  4. L’ère de la « non-paix » - shutterstock_1660126939 Migrants rassemblés à l'intérieur de la zone tampon de la frontière Turquie-Grèce, à Pazarkule, dans le district d'Edirne, le 20 février 2020.

    L’ère de la « non-paix »

    Mark Leonard

    Les récentes tragédies migratoires dans la Manche et aux frontières occidentales de la Biélorussie montrent à quel point les civils sont devenus des armes involontaires dans une nouvelle ère de conflits perpétuels. Les gouvernements se rendant coupables de mauvais comportements sous couvert d’hypocrisie et de déni plausible, une course « vers le fond » est déjà en cours.

    0
  5. La fin du consensus économique - shutterstock_1704617221 La présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen lors de laConférence de presse sur la réponse de l'Union européenne à la crise du coronavirus, à Bruxelles, le15 avril 2020.

    La fin du consensus économique

    Jean Pisani-Ferry

    Alors que le choc de la pandémie de Covid-19 a initialement suscité l’unité et la convergence en Europe, la phase actuelle de la crise est beaucoup plus délicate sur le plan économique et politique. Si elle est mal gérée, elle peut rouvrir de vieilles blessures et briser la légitimité nouvellement acquise des décideurs politiques.

Modifier vos préférences pour la Newsletter

Set up Notification

Pour recevoir des notifications par e-mail concernant cet {entity_type}, veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous.

Si vous n'êtes pas déjà inscrit, cela créera un compte SAY pour vous. Vous devriez recevoir un e-mail d'activation sous peu.