Un rôle nouveau pour les banques publiques de développement Le SG de l’ONU Antonio Guterres informe la presse sur le changement climatique au siège de l’ONU. En novembre 2020, lors de la troisième édition du Forum de Paris sur la paix, il appelé la communauté internationale à mobiliser les financements nécessaires pour réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) et les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Le chef de l’ONU estime que les banques publiques de développement sont particulièrement bien placées pour jouer un rôle de premier plan dans cette transformation.

Un rôle nouveau pour les banques publiques de développement

Les menaces qui pèsent sur la planète, telles la pandémie de Covid-19, le changement climatique ou la montée des inégalités, exigent une action concertée à grande échelle. Le défi de taille : comment soutenir les grandes transformations structurelles qui peuvent rendre les économies plus productives, plus inclusives et moins carbonnées. Les banques publiques de développement ont un rôle primordial pour aider les États à financer une reprise rapide et veiller à ce que l'économie soit au service de la prospérité de la population et de la sauvegarde de la planète à long terme.

En apportant un financement public direct et en mobilisant le financement privé, les banques publiques de développement (BPD) devraient sélectionner et soutenir les investissements productifs à long terme, en particulier ceux concernant les projets à faible émission de carbone ou utiles aux populations les plus pauvres. Elles devraient également fonder leur sélection sur des critères donnant la priorité au développement plutôt qu'aux bénéfices financiers qui, bien qu’important, deviendraient un objectif secondaire.

Le rôle des BPD est au cœur d'une importante conférence de recherche qui s’est tenue les 9 et 10 novembre dans le cadre du premier sommet Finance en Commun des banques publiques de développement réunissant les chefs d'Etat et de nombreux dirigeants des 450 BPD à travers le monde.

L'enjeu n'est rien moins que de changer la manière dont les services financiers soutiennent l'économie réelle pour parvenir à une croissance plus équitable et plus durable. Les BPD peuvent en être des acteurs essentiels, notamment en finançant la fourniture de biens publics.

Nous espérons que vous appréciez SAY.

Pour continuer votre lecture, abonnez-vous.

S'abonner

https://www.say.media/ATiIq6K