shutterstock_653838205

Les pays démocratiques, la Chine et la révolution de l'intelligence artificielle

La nouvelle compétition pour la maitrise des technologies de l’IA se révèle être une compétition de valeurs. L'Occident doit miser sur ses institutions et la coopération entre pays partageant des valeurs et des objectifs communs pour faire face aux autoritarismes technologiques qui vont se bâtir dans le sillage de la Chine.

NEW-YORK – Nous commençons seulement à comprendre l'importance de la révolution engendrée par l'intelligence artificielle (IA). Elle va permettre des progrès considérables dans de nombreux secteurs. On peut citer entre autres les infrastructures d'importance majeure, le commerce, le transport, la santé, l'éducation, les marchés financiers, la production alimentaire et la protection de l'environnement. Elle pourrait devenir le moteur de l'économie et redessiner les sociétés. Les pays leaders en IA joueront un rôle majeur au 21° siècle.

S'abonner à SAY
3écrans+4couv transparent 240 dpi

S'abonner à SAY

Profitez d'un accès illimité aux idées et opinions des plus grands penseurs du monde, y compris des lectures hebdomadaires, des critiques de livres et des interviews !  

Offre de l'été : 70€ au lieu de 78€

S'abonner maintenant !

Les opportunités qu'elle offre se multiplient dans un moment de vulnérabilité stratégique. Le président Biden a déclaré que l'Amérique est dans "une compétition stratégique à long terme avec la Chine". Il a raison. Mais les USA ne sont pas les seuls à être vulnérables ; c'est aussi le cas de tout le monde démocratique, car la révolution de l'intelligence artificielle sous-tend la bataille des valeurs entre régimes démocratiques et autoritaires. A nous de prouver que les démocraties peuvent prospérer en pleine révolution technologique.

Cet article est paru en version française sur le site de Project-Syndicate. Il est intégralement consultable ici.

https://www.say.media/WFw1EqO