eb4da8e59cb9608ad49c33a7bafa3df8.2-1-super.1

Le climat contre le capitalisme ?

Les courants de pensée qui s'affrontent sur la question climatique peignent un tableau biaisé de l'avenir du capitalisme. Mais la réalité est que nos sociétés seront nécessairement transformées en profondeur. Il convient d'étudier avec précision la nature de ces changement pour permettre aux citoyens de comprendre comment le défi climatique sera relevé, et avec quelles conséquences sur leurs vies.

Le dernier rapport du GIEC ne laisse aucun doute : le réchauffement climatique va se poursuivre au moins jusqu’en 2050, même si les émissions de gaz à effet de serre sont drastiquement réduites dans les décennies à venir. Si le rythme de ces réductions est trop lent, canicules, sécheresses, précipitations violentes et inondations, à l’image de celles de cet été, seront plus fréquentes. On ne peut exclure des conséquences plus catastrophiques encore, comme une altération soudaine et irréversible du Gulf Stream et des courants océaniques.

S'abonner à SAY
3écrans+4couv transparent 240 dpi

S'abonner à SAY

Profitez d'un accès illimité aux idées et opinions des plus grands penseurs du monde, y compris des lectures hebdomadaires, des critiques de livres et des interviews !  

Offre de l'été : 70€ au lieu de 78€

S'abonner maintenant !

Heureusement, l’opinion est de plus en plus consciente du problème. Une récente enquête des Nations unies indique que près des deux tiers des gens à travers cinquante pays considèrent le changement climatique comme une urgence. La question est donc désormais de savoir ce que doit impliquer l'action contre le réchauffement atmosphérique. Comment affectera-t-elle les revenus, les emplois et les conditions de vie ? La plupart des citoyens n’en ont tout simplement aucune idée, car on leur présente deux images très différentes de l’avenir.

Lire la suite sur Project-Syndicate ici.

https://www.say.media/QDyCS5N