La crise politique américaine et les perspectives d'avenir Le Capitole (détail), Washington DC.

La crise politique américaine et les perspectives d'avenir

Les problèmes environnementaux, sociaux et de sécurité dans le monde sont aujourd’hui si complexes et interconnectés que seule une coopération solide intra et interrégionale pourra les gérer. Pour y parvenir, il sera essentiel que le président américain Joe Biden réussisse à panser les plaies d'une Amérique profondément divisée.

En raison de la puissance militaire, financière et technologique considérable de l'Amérique, l'effondrement du système politique américain est la chose la plus dangereuse qui soit pour le monde aujourd'hui. Bien que la récente défaite électorale du président Donald Trump représente une étape nécessaire pour redonner un sens à la politique américaine, elle n'est que la première d'une longue série pour freiner la chute des États-Unis et convaincre le reste du monde que le pays ne représente plus une menace envers lui-même ou envers les autres.

L'Amérique et le monde entier sont confrontés à deux défis urgents après ces récentes élections. Tout d'abord, le président élu Joe Biden doit entamer la longue lutte pour rétablir une certaine stabilité politique intérieure. Deuxièmement, les autres régions du monde devraient tracer leur propre voie de coopération mondiale, plutôt que d'attendre en vain que les États-Unis reprennent leur place de leader mondial.

La crise de la rationalité en Amérique

La crise profonde de la politique américaine a été démontrée de deux manières cette année. Premièrement, le gouvernement fédéral n'a pas réussi à maîtriser la pandémie due à la Covid-19 ou même à essayer de le faire. Alors que l'année 2020 touche à sa fin, le taux quotidien de nouveaux cas approche les 200 000, dépassant de loin les pics précédents d'avril et de juillet. Au cours de la semaine du 15 au 21 novembre, les États-Unis ont enregistré près de 1,2 million de nouveaux cas confirmés. La Chine en revanche, rivale présumée de la grande puissance américaine, n'a enregistré que 86 nouveaux cas confirmés, alors qu'elle compte plus de quatre fois la population américaine.

Nous espérons que vous appréciez SAY.

Pour continuer votre lecture, abonnez-vous.

S'abonner

https://www.say.media/CeSfTF4