Donald Trump, un pur produit de l’Amérique Des manifestants la veille de l’élection présidentielle à Washington DC.

Donald Trump, un pur produit de l'Amérique

Les élections présidentielles américaines de 2020 remettent en question l'idée selon laquelle le président Donald Trump serait un laquais du président russe Vladimir Poutine. En fait, ces élections vont certainement finir par tordre le cou à cette idée reçue. Si Trump est vaincu, ses résultats – des millions de votes supplémentaires par rapport à 2016 – laissent penser qu'il est bel et bien un maître en matière de propagande et que Poutine est bien celui qui devrait en prendre de la graine. En fait, la campagne de mensonges de Trump pourrait bien devenir le futur format selon lequel les démocraties en déroute (ainsi que les autocraties qui se font passer pour des démocraties) choisissent leurs dirigeants au XXIe siècle.

Trump est sans conteste un expert en médias sociaux, sur lesquels il poste un flux prévisible de rhétorique semi-cohérente et dont le contenu suscite pourtant les plus vives émotions. Il les utilise aussi pour semer le doute sur les vérités établies, pour calomnier ses adversaires et se faire mousser. Cette magie noire en ligne – que certaines grandes plateformes de médias sociaux comme Fox News ne manquent pas d'amplifier pour augmenter leurs profits – est devenue le cœur du style de leadership de Trump. À l'heure où la popularité de Poutine continue de décliner, il pourrait bien tenter de s'en inspirer.

Au-delà de la manière bien à lui qu'a Trump d'user de l'autoglorification et des subterfuges démocratiques, son utilisation de la propagande pour éviter d'avoir à rendre des comptes est sans pareille. Il va sans dire que les autres autocrates du monde ne sont pas novices en matière de manipulation de l'opinion publique. Le président turc Recep Tayyip Erdoğan utilise des hologrammes pour mettre en scène ses apparitions en public, en se présentant, à la manière d'Allah, dans plusieurs rassemblements à la fois. Le Premier Ministre indien Narendra Modi a porté des vestes sur mesure, dont les rayures brodées contenaient son nom écrit en toutes lettres. Et tout le monde a vu les fameuses photos torse nu de Poutine à cheval.

Trump illusionniste

Trump, quant à lui, a ridiculisé tous ces efforts par sa propre approche de la propagande, dans sa forme contemporaine et universelle de « post-vérité. » Il a bénéficié d'une culture politique naissante et a apporté sa propre pierre à cet édifice, dans lequel tout débat, toute conversation ou événement est conditionné à ses attraits émotionnels et totalement déconnecté de son contenu informationnel objectif. Dans ce mécanisme, nul besoin d'un magicien caché en coulisses. Trump est un magicien qui se tient sous les feux des projecteurs, et un peu moins de la moitié des électeurs Américains apprécient ce spectacle, ou préfèrent l'illusion à la réalité.

Nous espérons que vous appréciez SAY.

Pour continuer votre lecture, abonnez-vous.

S'abonner

https://www.say.media/VlFecUl