Construire une société numérique

Construire une société numérique

ABONNÉS • Serial entrepreneur, Philippe Corrot a cofondé Mirakl, leader mondial des solutions pour créer des plateformes numériques. Il rencontre le philosophe de l’innovation Thierry Ménissier, pour parler éducation et innovation, politique et numérique, éthique, valeurs et entrepreneuriat (paru dans SAY 4, 2e trim. 2021).

VALEURS

SAY :Le numérique est-il neutre, comme on l’a souvent imaginé, simple « tuyau » laissant la culture aux « contenus » ? Ou, selon la vision chinoise, la structure même de ses plateformes véhicule-t-elle des valeurs et une culture ? En ce cas, quelles valeurs numériques l’Europe devrait-elle porter dans la société des plateformes ?

Philippe Corrot : Le numérique est loin d’être un tuyau. Les plateformes portent des valeurs par leur mécanisme de fonctionnement. Elles créent une communauté d’utilisateurs et mettent en place tout un écosystème qu’elles contrôlent. Ce faisant, elles créent et uniformisent les cultures. Instagram a amplifié si ce n’est créé cette culture de l’image dans tout ce qu’elle a de positif, de négatif ou de faux. Aujourd’hui, un influenceur n’a plus seulement un impact local ou national, mais une influence mondiale grâce à des plateformes comme TikTok, créant ainsi une culture universelle.

Or, les plateformes déforment et manipulent les contenus. Leurs algorithmes ne sont pas neutres, ils permettent de véhiculer ce qu’ils souhaitent à qui ils souhaitent et vont avoir tendance à accentuer des comportements plutôt qu’à les réguler. Ils ont amplifié la propagation de fake news et participé à la prise d’importance du mouvement complotiste QAnon. Ces plateformes donnent le même poids à n’importe quelle personne sans prendre en compte sa connaissance d’un sujet et sa légitimité à en parler à une audience très large. Une personne peut librement écrire des propos racistes ou encore pousser à haine et aux meurtres dans des tweets vus par plusieurs millions de personnes, comme l’a fait un ancien premier ministre malaisien. Certaines plateformes vont même jusqu’à promouvoir des contenus mensongers et controversés dans le but de créer du buzz au détriment de contenus plus neutres, mais beaucoup plus instructifs.

Nous espérons que vous appréciez SAY.

Pour continuer votre lecture, abonnez-vous.

S'abonner

https://www.say.media/4gNrDot